Accueil > Publications > Pouvoirs locaux > La prospective en Région wallonne
Partager : Facebook Twitter Pinterest Google plus E-mail
Vous devez être enregistré(e) pour voir apparaître les réductions. Le prix est T.V.A. incl. et hors frais de transport.

La prospective en Région wallonne

par: M. Petit Jean

Courrier hebdomadaire n° 2308-2309

Au cours des dernières décennies, des problématiques complexes ont émergé, telles que le changement climatique, les mutations démographiques, la digitalisation de l’économie ou le terrorisme djihadiste. Pour pouvoir apporter une réponse pertinente à ces enjeux qui se posent sur le long terme, le monde politique a besoin de disposer, autant que faire se peut, de données relatives au futur. Dans ce cadre, diverses démarches ont été développées. Parmi elles, figure la prospective.

La prospective n’a pas pour but de prévoir l’avenir. Son objectif est de tenter de se projeter dans le futur, en explorant tous ses développements probables, possibles ou désirables. En particulier, elle vise à identifier les tendances majeures et les phénomènes émergents, et à essayer d’anticiper les ruptures à venir. Pour cela, elle élabore des scénarios susceptibles de se produire dans les années à venir, sur la base de l’analyse des données disponibles. Il s’agit d’une démarche scientifique, reposant sur une méthodologie rigoureuse et se situant au carrefour de différentes sciences sociales comme l’économie, la sociologie ou la science politique. Elle est expressément conçue comme un outil d’aide à la décision politique.

En Wallonie, les premières recherches visant à produire de telles connaissances anticipatives datent de la fin des années 1980. Elles ont ensuite connu un important développement, dû notamment aux impulsions données par les ministres-présidents successifs. Aujourd’hui, les activités de prospective sont principalement menées par l’Institut Jules-Destrée et par l’IWEPS. Elles portent sur des thématiques aussi variées que la transition énergétique, l’accueil et la gestion des personnes âgées, la pauvreté ou l’aménagement du territoire. Bien que devenue formellement un instrument d’action publique wallonne en 2003, la prospective demeure néanmoins peu connue des administrations et des mandataires politiques.

Lire la suite

Prix standard
Prix € 12,40

Détails

La prospective en Région wallonne
Auteur(s) : M. Petit Jean
ISBN : 978-2-87075-147-3
Nombre de pages: 64

Le(s) auteur(s)

Le Centre de recherche et d’information socio-politiques CRISP – est un organisme indépendant qui a pour objet l’étude de la décision politique en Belgique et dans le cadre européen. Les travaux du CRISP s’attachent à montrer les enjeux de la décision politique, à expliquer les mécanismes par lesquels elle s’opère, et à analyser le rôle des acteurs qui y prennent part, que ces acteurs soient politiques, économiques, sociaux, associatifs… Les sujets étudiés englobent l’ensemble de la vie politique, sociale et économique : à côté des partis politiques, des organisations représentatives d’intérêts sociaux et des divers groupes de pression, le CRISP étudie les groupes d’entreprises, qui sont les structures les plus importantes du pouvoir économique.

À découvrir dans cette rubrique

Commentaire article par article du Code du développement territorial (CoDT) Louis Vansnick & Benoit Gors
Code du développement territorial - CoDT (édition 2017)
Questions d'archivage Anne-Marie Vastesaeger, Sébastien Soyez, Thierry Delplancq et Frédéric Boquet
L’économie des plateformes collaboratives M. Lambrecht
TVA et organismes publics Aurélie Soldai & François Mennig
Les budgets annuel et pluriannuel (édition 2017) Michel Cornélis

Toutes les publications de cette rubrique